1/1

Virtual Adventure : la convention créée pour les fans de tous les horizons

Au mois d'avril nous vous parlions de la toute première convention virtuelle ayant eu lieu en France nommée la Me & My Idols Lockdown, dont vous pouvez retrouver notre article juste ici. Après le succès de cet événement dédié à la série Versailles, l'association Neverland Adventure a décidé de revenir sur le devant de la scène, plus fort que jamais. Ce n'est pas moins de 10 guests, dont 9 d'inédits dans le monde des conventions, qui ont accepté de participer. Et ce qu'on peut vous dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts. Vous avez été bercé toute votre enfance avec les séries et films Disney Channel ? Sterling Knight (Starstruck, Sonny with a Chance), Corbin Bleu et Monique Coleman (High School Musical) sont là pour vous. Vous êtes plutôt adeptes de séries historiques ? Le duo Mark Rowley et Arnas Fedaravicius (The Last Kingdom) sont de la partie. D'autres séries mythiques se joignent également à la guestlist à travers Yael Grobglas (Jane The Virgin), Maiara Walsh et Jesse Metcalfe (Desperate Housewives) ou encore Julian Morris (Pretty Little Liars) dont les fans attendent une apparition en convention depuis 10 ans. Difficile de ne pas craquer pour cette convention virtuelle !

Samedi : 11h 

Notre journée commence à nouveau sur l’application Discord, plateforme que vous connaissez sans doute si vous étiez à la convention virtuelle Versailles. En effet c'est sur celle-ci que sont organisés les jeux au cours du week-end, animés par Marion et Louise, membres du staff de Neverland. L'avantage est qu'il y a plusieurs salles mises à disposition : une pour les fans français, une pour les internationaux, par thème etc. Dès le matin-même tout le monde fait connaissance et échange pour savoir s'ils auront l'opportunité de se retrouver ensemble sur certains meetings. Et l'ambiance est déjà excellente puisque nous assistons à des retrouvailles de certaines personnes qui se sont rencontrées lors du précédent événement. Le week-end peut donc commencer dans les meilleures conditions possibles !

Samedi : 16h30 

L'événement débute par la séance de Questions & Réponses d'une demi-heure dédiée à la série britannique The Last Kingdom, disponible sur Netflix. Nous retrouvons les deux animatrices habituelles, Lou et Alex, qui se chargeront de donner les questions aux guests tout au long du weekend. Aucune traduction orale n'est réalisée mais pour autant les fans français sont loin d'être lésés puisqu'une traduction écrite a lieu dans le chat. Cette solution est d'ailleurs très appréciée de notre côté car elle évite de briser le rythme effréné du panel mais de permettre à tout le monde de comprendre ce qui est dit. Commençons alors aux côtés de Mark Rowley (Finan) et Arnas Fedaravicius (Sihtric), qui forment d'ailleurs un duo assez incroyable aussi bien dans la fiction que dans la vraie vie. Avant même que les questions des fans démarrent, nous sentons une forte complicité entre les deux hommes et cela se confirmera tout au long du weekend. 

Nous commençons par aborder le thème de la série dans laquelle ils jouent actuellement, notamment pour savoir quel autre personnage ils auraient aimé interpréter. Arnas répond qu'il aurait aimé être Aethelwold car il s'agit d'un personnage assez sournois ou bien le prêtre Beocca, mais l'acteur était déjà phénoménal. Du côté de Mark, Ragnar est de loin son personnage préféré mais il hésite aussi avec Clapa. Ce dernier brise des objets si facilement que ça ferait rêver n'importe qui. 

Il y a également beaucoup de choses que l'on ignore sur les coulisses de la série. Ce panel nous permet d'en apprendre un peu plus, notamment sur leur moment favori sur le set. Mark et Arnas répondent que sur un des épisodes de la première saison, alors que le cast était censé se reposer, Mark a amené des gobelets avec lui pour réaliser un tour de magie. Ce moment était semblerait-il très drôle à vivre. Aussi, les deux acteurs se souviennent de leur rencontre avec Magnus Bruun qui joue Cnut. Lorsque celui-ci a été présenté aux autres membres du cast il est arrivé en disant "Je suis Cnut". Mark lui a répondu "Tu es quoi?" ce qui a fait rire tout le monde. Dernière anecdote, lorsque Arnas a reproduit l'une des scènes de la série en espagnol, en utilisant seulement les 10 mots qu'il connaît, c'était tout simplement hilarant. Comme vous pouvez donc le voir, les moments drôles ne manquent pas sur le tournage de The Last Kingdom. Et ces moments sont parfois transposés dans la vie réelle, les deux garçons ne cessent d'ailleurs de répéter qu'ils sont tous amis sur le tournage et qu'ils s'entendent à merveille. Arnas et Mark sont même devenus colocataires après la saison 2. L'interprète de Sihtric ne savait pas où vivre et son collègue lui a tout simplement proposé de vivre chez lui. Cela a quand même duré 2 ans, ce qui explique qu'ils se connaissent si bien ! 

Après les rires place au tournage malgré tout, et les fans se demandent quelle a été la scène la plus dure à tourner. Arnas répond que dans la dernière saison il y a une scène dans un lac et l'eau était extrêmement froide. De plus il faisait nuit donc cela n'arrangeait rien. Pour jouer dans cette série, les deux acteurs confirment que cela nécessite un entraînement physique. Mark explique avoir joué dans des pièces de théâtre avec des épées mais ce n'est en rien comparable avec ce qui lui est demandé sur la série. Pour Arnas, il a dû travailler d'autant plus car il n'avait jamais porté d'épée. Il remercie les cascadeurs qui ont toujours été géniaux avec lui. Généralement c'est en fin de journée qu'ils se retrouvaient pour répéter les scènes de combat. C'est d'ailleurs au cours de ces entraînements que Mark dévoilait de nombreuses idées et la plupart étaient réutilisées pour tourner la scène réelle. Arnas encourage vivement les fans à aller sur Instagram voir ses vidéos avec les équipes techniques pour se rendre compte du travail derrière. 

Par la suite, nous cherchons à comprendre les raisons qui les ont poussé à faire ce métier. Arnas nous explique que lorsqu'il avait 13 ans il avait rendez-vous avec ses amis pour voir un film mais il s'était trompé de cinéma. Il a quand même voulu aller voir une séance et il a choisi Revolver, un film franco-britannique réalisé par Guy Ritchie. C'était la première fois qu'il regardait un film seul et cette expérience l'a tout simplement marqué. Suite à cela, il a appris que son grand-père était l'un des meilleurs ingénieurs du son de son époque, ce qui l'inspire bien évidemment. Du côté de Mark, il avait le même age lorsqu'il a été voir une pièce de théâtre et depuis ce jour il était obsédé par le fait de faire la même chose. C'était si puissant pour lui, il voulait tenter sa chance. 

On clôture ce premier panel en humour avec une question assez particulière : si leurs personnages étaient téléportés au XXIème siècle, dans quel état d'esprit seraient-ils ? Arnas répond immédiatement "Vous avez tant d'alcools différents ? Tant de pains différents ?". Mark les imagine quant à lui à Ibiza, ce serait totalement dingue à imaginer. Arnas surenchérit avec une réplique telle que "Oh vous faites la fête sans tuer personne?". C'est donc là-dessus que se termine ce premier échange. 

Le deuxième panel de la journée dure une heure et est placé sous l'emblème Disney à travers Sterling Knight (Starstruck, Sonny with a Chance) et Jonah Hauer-King (World on Fire, Little Women, The Little Mermaid). Les deux acteurs ne se connaissent absolument pas et pourtant une vraie alchimie opère. Ils s'entendent de suite à merveille ce qui permet un échange absolument fluide entre eux deux. 

La première question n'est pas évidente puisqu'elle implique de choisir le personnage qu'ils ont préféré jouer au cours de leur carrière. Sterling répond qu'il s'agirait de Chad Dylan Cooper dans la série Sonny car il était tout simplement un imbécile. C'était marrant à interpréter. Quant à Jonah, son personnage préféré n'est pas encore connu du grand public puisque le film, Once Upon A Time in Staten Island, est en post-production. Il l'a tourné l'année dernière aux côtés de Madelyn Cline ou encore Naomi Watts. Son personnage est à l'opposé de sa vraie personnalité ce qui l'a rendu d'autant plus intéressant à jouer. Lorsque l'on aborde leurs futurs projets, Jonah réitère ses propos en disant qu'il aimerait principalement interpréter des personnages divers et variés. Il explique d'ailleurs qu'il apparaîtra l'année prochaine dans le remake de The Little Mermaid (La Petite Sirène) et qu'il a vraiment hâte d'y être, avec des personnages de génération différentes et notamment Melissa McCarthy avec qui il a grandi en la regardant à la télévision. Il a hâte de pouvoir travailler à ses côtés et d'apprendre encore plus. Il explique aussi que les auditions ont été très longues Il a tout d'abord effectué 3 ou 4 vidéos de chez lui qu'il a envoyé aux personnes chargées du casting, qui l'ont recontacté par la suite pour le voir en conditions réelles. Il a donc enchaîné les auditions seul, puis a rencontré le réalisateur Rob Marshall, puis enfin sa future co-star Halle Bailey qui jouera Ariel, qui est une personne absolument géniale. C'était impressionnant car des décors avaient été créés uniquement pour cette journée, ils étaient tous en costume et il y avait déjà toute une équipe technique. C'est comme s'ils avaient filmés un court-métrage et Jonah ne sait pas où sont toutes ces images mais elles sont bien quelque part. C'était donc quelque peu intimidant mais pour autant cela reste une expérience tout à faire fabuleuse. Sterling explique donc être jaloux, qu'il rêverait d'une telle audition ! De son côté il aimerait vraiment un rôle explosif, autrement dit dans le type super-héros. Il se voit déjà jouer une scène dans laquelle il avancerait au ralenti et il y aurait une énorme explosion derrière lui. 

 

Concernant Disney, les deux garçons expliquent avoir grandi avec les films de l'époque. Sterling avait même l'occasion d'en emprunter certains au magasin de son grand-père. Jonah est lui aussi un fan et s'absente même quelques secondes pour revenir avec ses cassettes de l'époque qu'il a récupéré auprès de sa mère lorsqu'elle a voulu s'en débarrasser. Ces cassettes ont l'apparence d'un livre et sont à l'effigie de certains grands classiques tels que La Belle et la Bête ou encore Aladdin. Sterling n'en revient pas et dit que cela fait une éternité qu'il n'avait pas revu ces cassettes, il trouve ça génial de pouvoir replonger dans le passé comme tel. Il confie également avoir été avec sa mère voir La Belle et la Bête lorsqu'il avait 4 ou 5 ans et qu'il lui avait demandé qui était toutes ces personnes à l'écran. Inconsciemment il avait déjà envie de faire ce métier. Sterling nous confie d'ailleurs être toujours en contact avec le cast de Sonny, et que son meilleur souvenir reste à Burbank lorsqu'ils filmaient. Ils avaient en quelque sorte organiser une soirée pyjama, il avait amené sa guitare, sa console de jeu vidéo et ils avaient dormi directement sur le set alors qu'ils travaillaient le lendemain. 

On passe à l'étape recommandations de leurs films et séries du moment. Jonah a découvert récemment Normal People, disponible sur Hulu aux Etats-Unis et qui le sera bientôt sur Starzplay en France. Il explique que c'est rare d'avoir d'excellentes adaptations de livre mais que pour celui-ci la transition a été très bien réalisée. Il conseille également un documentaire tout à fait fascinant disponible cette fois-ci sur Netflix, nommé 13th, qu'il a regardé la semaine dernière. Cela aborde le système carcéral aux Etats-Unis. IL préfère toutefois prévenir que ce n'est pas facile à regarder mais que c'est important de le faire pour se rendre réellement compte de la situation. Sterling rejoint Jonah sur le fait que c'est important de regarder ce type d’œuvres, encore plus en ce moment alors qu'il trouve le monde en feu.  

Nous passons à un registre plus personnel, notamment lorsqu'il leur est demandé quel métier ils auraient aimé exercer s'ils n'étaient pas devenus acteurs. Sterling répond immédiatement que ça lui aurait plu d'être avocat, principalement parce qu'il voyait la cour d'un tribunal comme une scène. Cette remarque le fait rire puisque cela a un rapport avec le fait de jouer un rôle et donc le cinéma. Mais lorsqu'il s'est mieux penché sur le sujet, il s'est rendu compte qu'il fallait plusieurs années d'étude et il ne se voyait pas passer autant d'années à l'école. Jonah s'imaginait quant à lui devenir footballeur, astronaute, des métiers quelque peu clichés comme il dit. De manière réaliste, ça lui aurait plu d'être dans le domaine de la musique, ce qui les amène tous les deux à échanger leurs goûts musicaux. Jonah aime tous les styles, en ce moment il écoute principalement Chloe x Halle, un duo formé par deux sœurs, et qui viennent de sortir leur dernier album. Du côté de Sterling, il dit avoir 85 ans dans sa tête ! Du blues, de la country, des vieilles chansons... voilà ce qu'il écoute principalement. Lorsqu'on leur demande quelle est leur comédie musicale préférée, Sterling avoue faire partie des personnes qui pleurent assez facilement. Il a beaucoup apprécié Wicked (Le Magicien d'Oz) et Sound of Music (La Mélodie du Bonheur). Jonah adore aussi les comédies musicales et dit qu'en ce moment c'est l'âge d'or de ce registre et il trouve ça génial. C'est sur cette touche musicale que nous clôturons ce panel. Jonah et Sterling remercient tout le monde et s'échangent quelque mots afin de rester en contact. Ils se suivront donc finalement sur Instagram et espèrent se voir en vrai un jour. L'événement Virtual Adventure c'est aussi des rencontres de ce genre et on peut qu'apprécier !

Le troisième panel a cette fois-ci lieu au cours de la soirée en compagnie de la douce Yael Grobglas. L'interprète de Petra dans la série Jane The Virgin est donc parmi nous pour une heure, au plus grand plaisir des fans. Elle salue tout le monde puis nous pouvons à présent passer aux questions des fans.

Nous abordons tout d'abord la série Jane The Virgin et notamment son challenge de jouer deux personnages à la fois. Elle nous explique avoir été très emballée par l'idée même si elle était loin de s'imaginer que ça allait être si dur. Elle remercie d'ailleurs ses collègues qui sont tout simplement géniaux et elle s'est vraiment sentie accompagnée dans le challenge qui lui était confié. Elle a l'habitude de jouer face aux autres et non face à elle-même. Il faut donc réussir à tout planifier dans sa tête, quand est-ce qu'il faut répondre, quand est-ce qu'il faut toucher la personne, cela demande donc du travail supplémentaire. Comment se rappelait-elle quel personnage elle était ? Les différents vêtements tout simplement ! Lorsqu'on lui demande quel autre personnage elle aimerait jouer dans la série, comme si deux ne suffisaient déjà pas, elle répond en riant Rogelio. Son interprète, Jaime Camil, fait déjà un travail fantastique mais elle trouverait cela amusant, d'autant plus qu'il s'agit d'un personnage très attachant. 

Avant d'intégrer la série, l'interprète de Petra n'a pas eu d'audition avec sa mère dans la série, Priscilla Barnes.  Avant de filmer, cette dernière a donc appelé Yael et lui a demandé si elle pouvait lui envoyer un audio d'elle en parlant pour qu'elle puisse travailler son accent. Une fois cela fait, elles se sont rencontrées sur le tournage et lorsqu'elle a vu la première scène de Magda, Yael lui a demandé "c'est donc comme cela que je parle?" et Priscilla l'a rassuré en lui disant que non elle avait largement exagéré. Cela les a fait beaucoup rire toutes les deux. Yael précise aussi qu'elle est une personne hilarante et qu'elles ont passé beaucoup de bons moments ensemble. 

Par la suite Yael nous explique que sur le set il n'y avait pas beaucoup place à l'improvisation. Les scripts étaient déjà fantastiquement rédigés mais pour autant elle avait toujours des petites idées qui lui venaient. Lors d'un épisode, Jane attend de Petra qu'elle lui dise qu'elle l'aime. Petra ne veut pas et reste figée alors que Jane la prend dans ses bras. À l'origine elle devait partir sans rien faire mais Yael a ajouté un baiser sur l'épaule qui a énormément plu aux fans. Elle était donc ravie de voir que son idée avait eu autant de répercussions. En parlant de Jane, jouée par Gina Rodriguez, Yael nous explique être toujours en contact avec elle. Partager le set avec elle est magique car elle apporte énormément de bonne humeur, de lumière et de rire. Il s'agit d'une personne qui semble toujours positive et qui est rigoureuse dans son travail. Elle ajoute toujours des notes sur son script et va en parler avec le réalisateur. Ce sont des annotations qui vont puiser dans l'histoire profonde du personnage et qui portent toujours un intérêt. Elle a donc beaucoup appris à Yael. 

L'ambiance sur le set de Jane est toujours géniale car ils se connaissent depuis longtemps. Yael a donc pris des habitudes qu'elles n'oseraient pas faire auprès de personnes qu'elle ne connaît pas, comme faire un certain cri entre les scènes de manière aléatoire. Autre routine, retirer ses talons sur toutes les scènes où ses pieds n'apparaissent pas. Elle met des baskets compensées pour garder une bonne hauteur. Le fait de reparler de tout ça lui fait remarquer que le cast lui manque, notamment Brett Dier qui joue Michael. Tourner le dernier épisode a été très dur et fort en émotions. Une fan dans le chat ajoute avoir vu la série 38 fois ce qui cause une énorme surprise sur le visage de Yael. Elle remercie vivement la personne et avoue que c'est un record pour elle. 

 

Yael a également joué dans Reign. Elle a aimé cette expérience mais ce qui diffère le plus avec Jane c'est qu'elle n'était pas présente dans le pilot ce qui a malgré tout son importance. On ne voit pas l'évolution de la série de la même façon. Concernant ses projets futurs, elle est en discussion sur un projet bien particulier mais elle préfère ne pas trop en parler pour ne pas se porter malchance. Elle touche du bois et espère que ça se réalisera. Elle aimerait d'ailleurs jouer dans des séries telles que Fleabag ou The Great, qu'elle a regardé récemment et qu'elle a adoré. Elle recommande par la même occasion Normal Peole, qui est vraisemblablement victime de son succès à en croire tous les guests qui la citent au cours de ce week-end. 

Enfin, nous clôturons ce panel par un compliment d'un fan sur la bibliothèque se trouvant derrière l'actrice. Yael répond ne même pas avoir fait attention à cela ! Cela engendre donc la question de savoir quel est son livre préféré. Elle nous confie être une fan de livres de fiction et qu'elle a du mal à lire des romans plus réalistes. Elle en lit de temps en temps mais la fiction reste vraiment son livre de prédilection. Elle part donc nous chercher son livre favori et nous le présente : The Pillars of the Earth (Les Piliers de la Terre) écrit par Ken Follett qui est une trilogie. Il s'agit d'un écrivain brillant et elle aime beaucoup son travail. Elle nous parle aussi de Such a Fun Age de Kiley Reid qu'elle lit actuellement et qu'elle recommande donc.

Place au dernier panel de la journée et pas des moindres. Le très attendu Julian Morris arrive pour sa première convention mondiale (aussi bien physique que virtuelle) ce qui ravit les fans de la série Pretty Little Liars dans laquelle il a notamment joué Wren. L'acteur commence par remercier Neverland de l'avoir invité, et dit également qu'il sort tout juste de ses meetings individuels et qu'il a pris beaucoup de plaisir à rencontrer ses fans. On part à présent pour une demi-heure de panel. 

Le premier thème abordé est le métier d'acteur et ce qui l'a inspiré à en devenir un. À l'âge de 9 ans il s'est rendu au théâtre avec son père et il a passé un moment fabuleux. Au cours d'une scène il a même un tel fou rire qu'il s'est rendu compte du pouvoir d'une bonne performance. Il enchaîne aussi avec une question sur son enfance et son meilleur souvenir. Il explique avoir été extrêmement chanceux, il a toujours été aimé et chéri au sein de son foyer. Il a passé pas mal de temps en Afrique du Sud avec ses parents et ils se rappellent de ses safaris étant petit et le fait de voir les animaux de si près. 

Dans quelle série aimerait-il travailler ? Breaking Bad est la première réponse qui lui vient en tête car c'était une série fabuleuse avec un cast incroyable tel que Bryan Cranston. Pour autant Julian explique que ce qui l'intéresse le plus c'est le réalisateur. Il aime travailler et ressentir la vision qu'il veut apporter à une histoire et c'est donc cela l'un des facteurs primordial de ces décisions. Vient ensuite la question de son souvenir préféré de tournage. Il nous confie être un grand fan de musique et particulièrement d'Erykah Badu, qui fait partie de son top3 des personnes qu'il aime le plus. Elle était castée dans Hand of God un projet sur lequel il travaillait aussi. Lorsqu'il a appris la nouvelle il n'en revenait pas. Sur le tournage ils étaient tous en train de se faire maquiller et coiffer tandis qu'elle était assise juste à côté de lui. Elle a commencé à chanter tout en se préparant et il n'en croyait pas ses oreilles. Par la suite ils ont joué ensemble et elle a été adorable, cela reste donc à ce jour l'un de ses meilleurs souvenirs. 

 

Également, on lui demande lequel de ses anciens personnages il aimerait rejouer s'il en avait l'opportunité. Il trouve que cela serait marrant de revisiter Pretty Little Liars et de faire une scène avec Ian Harding, qui est l'un de ses meilleurs amis, car il n'en a jamais eu l'occasion. Partager l'écran avec Shay Mitchell, l'interprète d'Emily Fields, serait aussi amusant car il n'en a pas eu beaucoup et il l'adore. Il s'est fait beaucoup d'amis sur le set, c'est d'ailleurs ce qui lui manque le plus, et il a apprécié toutes ses scènes avec Troian, Ashley ou encore Lucy qui est une très bonne amie à lui. Sa scène préférée avec Troian est notamment leur rencontre du pilot où il porte un pull avec des losanges puis la scène de la piscine. Ils tournaient notamment cette scène comme si elle avait lieu au printemps alors qu'il faisait très froid. Cela reste ses moments préférés car ils étaient tous les deux si jeunes, c'était il y a maintenant dix ans et ils ont énormément grandi à travers la série. Il a gardé quelques souvenirs comme la blouse de docteur de Wren ou encore son badge de Radley, l'institut psychiatrique de la série. On lui pose aussi la question de savoir en quoi cette série est si spéciale aux yeux des fans. Julian répond que pour lui, cela vient de Marlene King et du fait qu'elle ait imaginé et écrit une histoire si belle autour de l'amitié. Chacune des filles prenait soin les unes et des autres, elles partageaient leurs mensonges, amours et sentiments. C'est donc quelque chose auquel n'importe qui peut s'identifier, et c'est sans doute le côté réel et authentique des choses qui a plu. Toujours au sein de la série, Wren est devenu un personnage clé lors de la saison finale. Il l'a appris un an ou deux avant de tourner la fin de la série et il a été honoré et touché que Marlene ait pensé à lui. Qui plus est il n'était pas revenu dans la série depuis un moment et à son retour c'était comme des retrouvailles familiales. 

Julian a également fait partie de l'aventure Once Upon A Time et c'est un bon souvenir pour lui car tout le monde était si gentil sur le set. Travailler dans ces conditions est important pour lui et ce n'est pas toujours le cas dans le monde de la télévision donc ce n'est pas à négliger. Il a principalement travaillé avec Jamie Chung (Mulan) et Sarah Bolger (Aurore), l'une de ses très bonnes amies. D'après lui, le plus drôle dans cette série était vraiment le côté fantastique à l'extrême. Les costumes, l'épée, il se sentait comme un vrai prince !  

Enfin, nous clôturons par ses futurs projets. Il aimerait par-dessus tout pouvoir produire des films et séries. Il aime particulièrement l'Europe et s'intéresse beaucoup à la politique du continent. Pour lui le Brexit est comme une tragédie car il croit personnellement en une Europe soudée et forte. Qu'on soit londonien, parisien ou bruxellois, on est tous similaires et c'est là que l'Union Européenne puise sa puissance. Son discours le fait perdre le fil de la question de base et il finit par avouer qu'il rêverait de faire un projet sur l'Europe, de pouvoir tourner à Rome, Berlin, Paris etc. Il aimerait aussi beaucoup travailler aux côtés de Meryl Streep, qu'il trouve juste incroyable. Il aimerait travailler sur le set avec elle pour voir comment elle procède et apprendre. Philip Seymour Hoffman aurait été un rêve mais il est malheureusement décédé. Il reste son acteur favori. 

Pendant ce temps-là sur l'application Discord, les centaines de messages s'enchaînent. Rencontre entre fans, histoires avec les guests présents ou encore jeux sont au cœur de toutes les discussions. Des lots peuvent être remportés au cours du pictionary, du quizz, du blind test ou encore du jeu des emojis. Cette dernière activité est la petite nouveauté créé par la boutique Faites vos Jeux , l'un des partenaires de Neverland, que vous pouvez suivre ici. Elles postent plusieurs emojis et les fans doivent devenir de quelle série il s'agit. On vous laisse deviner celui ci-dessous. (Si jamais vous souhaitez avoir la réponse il s'agit de How I Met Your Mother)

Dimanche : 16h20 

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà de retour pour assister au premier panel de ce dimanche sur The Last Kingdom d'une durée d'une demi-heure. Mark et Arnas dégagent une énergie débordante au plus grand plaisir des fans. Les deux acteurs remercient toutes les personnes venant à leur rencontre ce weekend et disent être fan des fans eux-mêmes ! Mais ce 21 juin n'est pas un jour comme les autres puisqu'il s'agit en l'occurrence de l'anniversaire d'Arnas. Après le lui avoir souhaité, une question leur est donc posée à savoir quelle serait la meilleure façon de célébrer cette journée si spéciale pour la Team Uhtred. Mark imagine un énorme donut comme gâteau, avec une multitude de saveurs à l'intérieur. Arnas voit bien Baby Monk, interprété par Ewan Mitchell, perdre sa virginité lors d'une fête qu'ils aurait commencé dans l'un de leurs pubs préférés dans le Wessex : The Two Ponney Inn. Le lendemain ils se réveilleraient alors sur un bateau sans savoir comment ils sont arrivés là. Mark trouve que cela rappelle beaucoup Very Bad Trip ! Pour aller encore plus loin, ils s'imaginent vendre l'épée d'Uhtred contre une chèvre et disent que ce sera le fil rouge de la prochaine saison. Rassurez-vous il s'agit bien évidemment d'une blague et cela n'aura pas vraiment lieu... 

Si vous ne le saviez pas encore, les deux garçons sont de grands fans de karaoké. À tel point que c'est l'un de leurs hobbys préférés. Ce Rêve Bleu ou encore Libérée, Délivrée... ils adorent enchaîner ces succès et nous font même une petite démo en direct. La chanson de la Reine des Neiges mélangée à l'accent écossais de Mark est forcément très drôle à entendre ! En dehors de cela, dans leur temps libre ils aiment faire du sport ensemble, même si c'est aussi en partie pour le travail. Jeux vidéos, jeux de société sont aussi au programme. Ils racontent également avoir regardé la série Tchernobyl ensemble. C'était une veille de tournage, ils devaient seulement regarder le pilot et ils n'ont pas réussi à s'arrêter. Résultat ils ont vu tous les épisodes en une seule nuit. Ce panel confirme une nouvelle fois la bonne ambiance sur le set de The Last Kingdom où ils n'hésitent pas à se voir en-dehors pour dîner ensemble par exemple. Arnas ajoute être un fan de la cuisine indienne, mais plutôt celle cuisinée en Europe car sinon c'est trop épicé pour lui. 

Toujours dans la rubrique bonne humeur sur le set, Arnas et Mark sont deux pitres et ne cessent de faire des blagues aux autres membres du cast. On leur demande donc quelle est la pire plaisanterie qu'ils aient fait à l'un de leurs collègues et ils répondent qu'ils ne peuvent pas en parler sinon ils se feraient tous les deux virer. Mais impossible de ne pas satisfaire les fans alors ils nous partagent une anecdote plutôt gentille. Cela a eu lieu au cours du tournage d'un dîner relativement sérieux de la saison 3. Alexander Dreymon, l'interprète d'Uhtred, voulait faire une blague à Mark en ajoutant du sel dans son plat. Arnas a quant à lui décidé de prévenir son ami et de jouer au jeu de l'arroseur arrosé. Il a versé une quantité énorme de sel dans l'assiette d'Alexander puis ils ont commencé à tourner. Dès la première bouchée, alors qu'il s'agissait d'un gros plan sur son visage, il a regardé Arnas sans broncher et a su conserver son sérieux tout en enchaînant les multiples bouchées. Lorsqu'ils ont coupé la scène, il a tout craché et s'est énervé sur Arnas avant d'éclater de rire. Pour cette fois-ci, les deux garçons ont cru qu'ils avaient dépassé la limite. Dans tous les cas, ils certifient que c'est un véritable professionnel.

Nous abordons aussi leurs projets futurs et ce dont ils rêvent. Arnas explique qu'il aimerait beaucoup jouer dans un western, se retrouver face à Mark serait plutôt amusant. Mark imagine pour Arnas un projet où il aurait un jumeau et qu'il devrait donc jouer un double rôle. Un film d'action avec pourquoi pas un camion de glaces, les idées ne lui manquent pas. Il imagine déjà une scène où les jumeaux sèmeraient un gangster écossais incarné par Mark en plein milieu de New York. La créativité est au rendez-vous ! Par la suite, on leur demande ce qui leur manquerait le plus s'ils venaient à vivre à l'époque de la série The Last Kingdom. Le téléphone et l'ordinateur sont bien évidemment cités. Arnas explique que le plus dur serait de ne pas pouvoir discuter du futur avec les personnes sur place, de ne pas pouvoir leur expliquer les diverses innovations ou tout simplement le fonctionnement d'un iPhone. Mark rit alors sur le fait que le portait d'un roi pourrait être fait en une seule photographie, ils pourraient également dénoncer les traîtres en enregistrant les conversations. Mais tout cela dans un laps de temps restreint puisque la batterie se viderait et qu'ils n'auraient pas de chargeur ! Mark dit qu'il aimerait bien aussi apporter un côté plus utile en apportant avec lui une encyclopédie ou bien quelque chose en rapport avec la médecine pour les aider. Arnas rejoint son ami en pensant à des vaccins ou encore la pénicilline. Le temps tourne donc ils doivent arrêter de répondre mais Arnas aimerait bien en faire un podcast car il pourrait en discuter pendant des heures. Affaire à suivre donc...

Impossible de finir ce panel sans parler de nourriture et plus précisément de pâtisserie. Laquelle est leur préférée ? Arnas se permet de répondre pour son ami puisqu'il connaît la réponse. Lorsqu'ils habitaient en colocation, Mark a mis un muffin au chocolat au micro-ondes. Une fois ce dernier réchauffé, il s'est appliqué à y ajouter des pépites de chocolat blanc qui fondaient à l'intérieur grâce à la chaleur. Arnas n'en croyait pas ses yeux, il n'avait jamais vu cela auparavant. Mark confirme donc son péché mignon et complète en disant qu'en ce moment il est tombé raide dingue des croissants aux amandes. Tout cela ne manque pas de sucre !

Sur le salon dédié à The Last Kingdom une surprise est en préparation pour l'anniversaire d'Arnas. Les fans se mobilisent pour chanter une chanson lors de son meeting de groupe. Il semblerait donc que tout le monde prenne plaisir à participer à l'application Discord

Deuxième panel de la journée en compagnie de Julian Morris, rencontré la veille. Comme à son habitude, il prend le temps de remercier tout le monde d'être présent et dit être déçu de ne pas pouvoir tous les voir. C'est reparti pour une demi-heure de panel. 

Le premier thème abordé est celui du confinement. Il aurait dû être à Londres pour tourner mais le projet s'est stoppé avec le COVID-19. Il s'est donc retrouvé seul aux Etats-Unis et cette quarantaine a permis à Julian d'en apprendre plus sur lui, notamment sur le fait qu'il dépende énormément de sa famille et de ses amis. Il a réussi à surmonter cela grâce à l'amour dont il est entouré. Ses principales occupations ont été d'écouter de la musique, il adore cela. Il explique notamment être DJ et dit qu'il essaiera sans doute de faire un direct sur ses réseaux sociaux prochainement. Au-delà de cela, il s'est penché sur la partie producteur qu'il espère mener à bien. Il a notamment un projet sur l'Europe, dont nous avons brièvement parlé au panel d'hier, et dans lequel il aimerait jouer un journaliste qui enquête sur les scandales du Vatican. Toute la préparation prend beaucoup de temps entre les lieux où tourner, le casting etc, mais il a une réunion prochainement à ce sujet il espère vraiment que cela verra le jour. Comme le précise Julian, être producteur c'est aussi savoir se battre tous les jours pour mener à bien ses projets. 

Dans un registre plus personnel, on demande à Julian de quelle manière il gère son stress dans son métier et de manière générale. Il insiste sur le fait que malgré les mauvaises passes, il y a toujours de meilleurs moments qui nous attendent. C'est ce qu'il ne cesse de se répéter à chaque fois. Il prend du recul, respire un bon coup et positive. S'il pouvait également remonter dans le temps et rencontrer le Julian enfant, il aimerait le rassurer sur le fait que tout ira bien à l'avenir, qu'il profite du présent. Sois heureux. 

Julian nous parle après de l'ambiance sur le set de Pretty Little Liars et des nombreux fous rires. L'une de ses anecdotes les plus drôles était au moment de la sortie du livre 50 Shades of Grey. Ashley Benson, qui jouait Hanna Marin, voulait absolument que Julian lui lise des extraits du livre avec son accent. Chaque lecture la faisait se tordre de rire ! Du côté de Vancouver et du set de Once Upon A Time, il sortait le soir avec Jamie et Sarah. Ils déambulaient tous ensemble en ville, allaient dans de supers restaurants. Julian était donc particulièrement reconnaissant de travailler sur cette série et de pouvoir être entouré d'aussi belles personnes. Il a d'ailleurs vu Sarah juste avant le confinement, cela s'est joué à peu de temps d'intervalle. L'un des autres projets sur lequel Julian a travaillé n'est autre que New Girl. Qui choisirait-il comme colocataire ? Questions pas forcément évidente aux premiers abords mais il choisirait Winston Bishop. Il en profite pour raconter que c'était l'une des séries les plus difficiles à tourner pour lui car il est impossible de ne pas rire. Les acteurs et les scènes sont extrêmement drôles et c'est dur de se retenir. En énumérant ses différents projets, on lui pose alors la question de savoir quel personnage lui ressemble le plus. Julian explique qu'il met un bout de lui dans chacun. Même si la personnalité est différente, les émotions partagées restent les mêmes, ce qui créé une belle connexion. 

Pour les personnes qui ne le savent pas, Julian a joué aux côtés de Jared Padalecki dans un thriller sorti en 2005 du nom de Cry Wolf. Il s'agissait seulement de son deuxième rôle décroché aux Etats-Unis et il avait seulement 20 ans donc c'était quelque peu intimidant. Pour autant, Jared était adorable et ils sont devenus proches, d'autant plus qu'ils vivaient tous ensemble dans une même maison comme à l'université. C'était pas longtemps avant Supernatural et il en garde un très bon souvenir. Il a l'occasion de le revoir de temps en temps et c'est toujours très drôle pour lui de se recroiser plusieurs années plus tard alors qu'ils grandissent tous. C'est un sentiment partagé avec le cast de Pretty Little Liars où ils étaient tous si jeunes. D'après Julian, il s'agit de l'un des casts les plus attachants. Lucy  est adorable et possède un esprit vif, Ian se comporte comme un papa à protéger tout le monde, Troian apporte une énergie phénoménale sur le set etc. Son seul regret est de ne pas avoir eu sa fin heureuse concernant Wrencer, la relation entre leurs personnages respectifs Wren et Spencer. Pour son personnage, elle était l'amour de sa vie. 

La séance de Questions / Réponses se terminent à nouveau par les remerciements de Julian sur le soutien qui lui est fait. S'il est acteur, c'est pour les fans et les voir tout au long du week-end le rend particulièrement heureux.

Le troisième panel organisé ce dimanche est dédié à une série mythique : Desperate Housewives. Deux guests sont présents pour l'occasion : Maiara Walsh (Ana Solis) et Jesse Metcalfe (John Rowland), de quoi ravir les fans qui attendent des événements de ce type depuis fort longtemps. 

 

Commençons donc par aborder leurs personnages respectifs dans la série ainsi que leur préparation avant de tourner. Jesse explique que pour interpréter un jardinier il n'a pas eu besoin de faire beaucoup de recherches étant donné que c'était le métier de l'un de ses oncles. Quant à Maiara, malgré le fait qu'elle avait peu voire pas de ressemblances avec son personnage, elle avoue avoir un côté assez rebelle mais pas de là à être une telle peste. Lorsqu'on parle de leur préparation plus psychologique, l'actrice nous confie avoir été très nerveuse dans le passé. Alors qu'elle n'avait pas encore d'expérience dans le domaine, elle avait du mal à se faire confiance ce qu'il l'obligeait même des fois à abandonner un spectacle et à ne pas monter sur scène à la dernière minute. Maintenant qu'elle a une carrière derrière elle, elle a gagné en assurance. Du côté de Jesse, il est plutôt zen et heureux de pouvoir jouer un rôle. Comme Maiara il n'avait même pas la même discours 20 ans en arrière ! C'est d'ailleurs un dilemme auquel il a dû faire face puisque avant le démarrage de Desperate Housewives il avait une deuxième offre en cours. L'autre proposition était Veronica Mars auprès de Kristen Bell, pour autant, il a préféré choisir le rôle le plus sûr. Il ne s'attendait quand même pas à un tel succès et n'a aucun regret aujourd'hui lorsqu'il réalise que c'est devenu culte.

Étant enfant, de nombreuses séries et films les ont inspiré. Jesse se rappelle de The Wonder Years (Les Années coup de cœur), qu'il suivait assidûment, et aurait aimé jouer le personnage de Fred Savage (Kevin Arnold). Maiara était plutôt tournée vers les films et notamment Harry Potter. Elle était au collège lorsqu'ils ont été publiés ce qui rendait la magie d'autant plus forte. Elle a toujours voulu jouer Hermione, elle avait même des cheveux bouclés ça aurait pu fonctionner !

Impossible de faire une séance de Questions / Réponses sans citer quelques anecdotes de tournage. Jesse a partagé de nombreuses scènes avec Eva Longoria (Gabrielle Solis), dont certaines plutôt sexy. Bien évidemment sur le plateau c'était loin d'être aussi sexy ! Une de ses scènes favorites est lorsqu'il doit s'échapper de la maison sans que Carlos le voit. Il n'a pas d'autre solution que de sauter par la fenêtre, c'était vraiment très drôle à tourner. Également, il se rappelle la scène du bain où l'eau ne cessait de devenir marron à cause de la tonne d'auto-bronzant qu'ils mettaient. Maiara trouve ces anecdotes hilarantes et confirme les propos de son ami. Avec Beau Mirchoff (Danny Bolen), ils avaient des scènes similaires et ils ne pouvaient pas s'empêcher de rire. Lorsqu'on leur demande qui est la personne la plus drôle sur le set, tous deux sont d'accords pour répondre qu'il s'agit d'Eva. Elle a un humour assez spécial mais c'est surtout son rire qui est communicatif. Il est très reconnaissable ! En plus d'être drôle, il s'agit d'une personne très agréable sur le set, avec qui on peut facilement engager la conversation. Jesse dit être admiratif de sa carrière et de l'usage dont elle en fait, notamment au niveau politique. Maiara se souvient de ses nombreux appels entre les scènes où elle gérait tout son business, ses restaurants etc. C'est une véritable patronne d'après elle, et cela l'a beaucoup inspiré. 

Un fan leur demande à présent quelle était la scène la plus dure à tourner. Jesse se précipite pour répondre en disant qu'il connaît cette réponse puisque la scène a même été coupée au montage ! Il s'agissait d'une scène où il se trouvait au lycée à tondre la pelouse et Gabrielle venait rompre avec lui. Ils s'engueulaient, l'arrosage automatique se déclenchait et ils finissaient par s'embrasser. Il faisait froid et l'eau leur arrivait directement sur le visage, c'était vraiment désagréable. Finalement, elle n'a jamais été mise dans la série, il s'en rappelle donc encore aujourd'hui. Pour Maiara, elle devait porter un bikini sur un plateau rempli d'acteurs, techniciens etc. C'était relativement intimidant mais la scène a eu un très bon rendu donc elle était contente. S'ils avaient pu avoir plus de scènes avec d'autres membres du cast, Jesse aurait aimé partager l'écran avec Marcia Cross (Bree Van de Camp). Maiara a quant elle beaucoup apprécié Felicity et Doug qui ont toujours été chaleureux envers elle sur le plateau. Elle en profite pour dire que la fin de la série a été très dure mais quitter un tel projet en sachant qu'on va rester amis avec certains est ce qu'il y a de mieux. C'est notamment le cas avec Beau dont elle se sent très proche encore aujourd'hui. 

L'événement touche à sa fin et on clôture avec un autre panel culte dédié aux films High School Musical. Corbin Bleu (Chad) et Monique Coleman (Taylor) ont tous les deux accepté l'invitation de Neverland. Et tout ce qu'on peut dire c'est quel duo ! Une complicité encore forte les lie tous les deux, cela se ressent notamment à travers de petits détails tels que les surnoms affectifs utilisés comme "Mo". La nostalgie s'installe en les voyant à nouveau réunis.

Pour commencer nous parlons du confinement et de leur manière de gérer les choses. Corbin explique être plutôt casanier. Avec sa femme ils ont une énorme collection de jeux de société donc cela leur a permis de passer le temps. Taylor était elle plutôt sous le choc de l'annonce mais elle a finalement apprécié passer du temps seule avec elle-même. La réponse de Corbin la fait d'ailleurs rire car il ne ressemble pas à son personnage Chad dans les films High School Musical. Il naurait jamais suivi les règles du confinement, il serait aller voir ses amis et Taylor l'aurait engueulé. Au contraire, elle serait devenue super impliquée auprès de sa communauté pour les aider et aurait embarqué Chad avec elle. 

Leur meilleur souvenir des films est sans doute la scène finale où le rideau tombe car c'était véritablement leur dernière scène de tournage. C'était très émouvant de fermer un tel chapitre de leur vie à tel point que Monique était en pleurs. Elle dit que c'est encore plus émouvant d'en parler aujourd'hui car à l'époque ils grandissaient encore et ne se rendaient pas forcément compte de tout ce qui leur arrivait. Son autre scène préférée est l'invitation au bal de promo. Toute la scène tournait autour de Taylor, et Monique est plutôt timide donc elle aurait été extrêmement mal à l'aise dans la vraie vie. Mais c'est avec Corbin, avec Chad, donc elle a adoré se préparer pour tourner cette scène. Ce qu'ils gardent aussi comme meilleur souvenir, c'est aussi plus naturellement leurs évolutions respectives. Monique dit être tous devenus de meilleures personnes, et à l'époque elle ne pensait pas qu'ils resteraient tous amis. Ils se sont vus tomber amoureux, se marier, réaliser les projets de leurs rêves, c'est incroyable comme parcours. Lorsqu'une personne demande qu'est-ce qu'ils admirent le plus chez l'autre, les deux acteurs se lancent dans de longs discours qui font même monter les larmes à Monique. Corbin la surnomme aussi Mophrah parce qu'il s'agit d'une personne des plus inspirantes. Il la considère comme sa sœur. Il ne cesse d'être impressionné par ce qu'elle fait et il est reconnaissant de pouvoir l'appeler son amie. Du côté de Monique, elle dit que Corbin est la personne la plus gentille au monde. Il a un esprit extrêmement généreux et renvoie beaucoup d'amour et de joie autour de lui. Il a la meilleure éthique professionnelle, à chaque fois il excelle dans son domaine.  Il est également sincère et elle admire sa manière dé gérer son foyer et l'amour qu'il apporte à sa famille. Cela l'inspire au quotidien. Ils terminent tous les deux en disant qu'ils s'aiment et expliquent aux fans qu'ils ne se voient pas si souvent que cela peut paraître mais lorsqu'ils se retrouvent, c'est comme s'ils s'étaient vus la veille. 

High School Musical était bien évidemment une comédie musicale donc difficile de ne pas parler musique. À l'époque ils ont fait une tournée ce qui était quelque chose de totalement inédit pour eux. Corbin dit que c'était fantastique de monter sur scène tous les jours dans leur pays devant des centaines de personnes. C'était une expérience unique et surréelle, d'autant plus qu'il a toujours rêvé d'avoir une carrière à Broadway. C'était un entraînement dur et intensif, pas toujours évident moralement, mais comme il dit "Show must go on" (Le spectacle continue). Que tu sois heureux ou pas, tu dois être positif sur scène. Monique répond par la suite qu'elle a beaucoup vécu le syndrome de l'imposteur. Elle était plus âgée que les autres membres du cast qui avaient leurs parents. Elles devaient apprendre à se gérer toute seule et elle se sentait obligée de jouer le rôle d'une adolescente dans la vraie vie par peur de perdre son travail auprès de Disney. Mais grâce au soutien sans faille de sa famille, elle a pu se battre. Corbin salue d'ailleurs sa maturité et son travail exemplaire. Elle était consciente de l'influence qu'ils avaient, de leurs rôles de modèles, et en faisaient toujours bon usage que ce soit en interview ou en tournée. Concernant leur chanson préféré des trois films, Monique adore "A Night to Remember" tandis que pour Chad ce serait "The Boys are Back". Monique complète en disant qu'elle adorait toutes les chorégraphies avec les ballons de basket mais qu'elle était bien contente de ne pas en avoir eu ! Chad révèle être nul dans ce domaine et ne plus avoir touché un ballon depuis la fin des films. Pour mettre au point tous ces numéros, ils avaient un professeur de danse et un autre de basket. Le premier jour de répétition le coach était totalement désespéré et disait à ses équipes qu'ils allaient avoir des difficultés avec Corbin. Mais pour autant il a travaillé sans relâche, on ne le voyait jamais sans son ballon comme nous dit Monique. Il avait beau avoir 15 ans il était déjà appliqué dans son travail. Ils ont vécu d'autres difficultés sur le tournage, comme la toute première scène qu'ils ont tourné ensemble avec les montres et le "What time is it?". Ils étaient tous les deux très anxieux et au bout de 2 ou 3 prises on leur a dit que c'était bon. Ils ont demandé à refaire une prise mais on leur a dit qu'il n'y avait pas besoin. Ils étaient terrifiés de voir le résultat. Également la scène sur la chanson "Can I have this dance?" était compliquée à gérer car ils devaient rester en couple, en cercle, tout en gardant leurs distances tout au long de la chorégraphie, puis changer de partenaire au fur et à mesure. Tout cela pour que le résultat soit parfait à l'écran.

Enfin, nous terminons en parlant de la nouvelle série Disney+ High School Musical : The Musical : The Series. Ils ont tous les deux visionné les premiers épisodes puisqu'ils étaient à l'avant-première. Monique dit que le cast est adorable et elle est heureuse pour eux qu'ils aient une expérience telle que la leur, bien qu'elle soit encore différente. En tout cas ils ont l'air de faire du bon travail. Chad confirme les propos et dit les avoir rencontré aussi. Ce n'est pas évident de rouvrir ce chapitre et de créer de nouvelles choses, pourtant ils y arrivent. Il les trouve vraiment talentueux et il a même l'impression de les revoir eux-mêmes jeunes. Ils n'ont pas la grosse tête et ils sont vraiment adorables. Ils leur souhaitent tous les deux que du positif ! Concernant les futurs projets de Corbin et Monique, il semblerait qu'une idée ait émergée grâce à la convention de ce weekend. En effet, ils aimeraient beaucoup collaborer ensemble, un peu dans une vibe à la La La Land. Ils aimeraient tous les deux faire du théâtre, pourquoi pas mettre au point une pièce ensemble. Monique s'extasie et commence déjà à imaginer le projet se concrétiser ! À partir de là nous ne les arrêterons plus, ils ne cessent de faire jaillir les idées pour leur projet. On espère voir le résultat un jour !

La Virtual Adventure, qu'est-ce que nous en pensons ? 

Nous avons d'ores et déjà adoré la première édition dédiée à Versailles mais il faut avouer que cette deuxième convention virtuelle est un véritable tremplin pour l'association discrète qu'est Neverland. Moins connue du grand public, elle a su attirer les foules pour cet événement hors du commun. On ne peut qu'applaudir la guestlist constituée en majorité de personnes totalement inédites dans le monde des conventions et issues de thèmes cultes : Disney Channel, Pretty Little Liars, Desperate Housewives, The Last Kingdom ou encore Jane The Virgin. Le weekend s'est déroulé à merveille, toujours avec une organisation rigoureuse et un staff à l'écoute. Comme à leur habitude, un espace Discord a encore été mis en place pour que les fans puissent discuter et jouer entre eux. De quoi créer une vraie complicité ! À en croire les réactions sur les réseaux sociaux, les fans en retirent que du positif. Pour les personnes plus timides, la solution de vidéos personnalisées est vraiment appréciable. Également, la traduction dans le chat n'était pas présente lors de la première convention virtuelle. Cet ajout est donc l'idéal pour tout le monde, aussi bien les fans internationaux que français, et cela prouve une nouvelle fois l'ingéniosité de Neverland à toujours proposer un meilleur service aux fans présents. Pour clôturer sur une note positive, la belle somme de 785,50€ a été récoltée pour la Fondation des Hôpitaux de France

Il semblerait que Neverland soit l'étoile montante du monde des conventions. Guests inédits, créativité, ambiance familiale seraient des expressions résumant à merveille cette association. Il est encore temps de les suivre ici pour ne rater aucune de leurs prochaines aventures ! 

© 2018 par FrConventions.

Abonnez-vous pour recevoir les newsletters sur FrConventions

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Google+
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram